[ Le changement n’est jamais douloureux. Seule la résistance au changement l’est. ] -Bouddha

Minuit une au compteur.
Et voilà que je m’effondre aussitôt en larmes.
Giulia s’est réveillée, apeurée par le bruit des sanglots à moitié étouffés par la paume de ma main, elle s’est précipitée dans mes bras. Un échange de câlins plus tard, la revoilà au fond de son lit et de ses rêves.
Et les miens, qu’en sont ils?
Une année de plus s’est écoulée.
Jamais une année fut aussi éprouvante.
L’année de mes 28ans a été l’année de tout les dépassements. J’ai plus surfé dans le creux qu’au sommet de la vague, tant j’y ai côtoyé échecs, solitude, insécurité…
Mais j’ai trouvé les ressources, tout au fond de mes abîmes, et plus de force et de persévérance que je ne l’aurais jamais imaginé.
Les échecs répétés, que ce soit sur un plan sentimental, professionnel ou financier, m’ont forcé à rompre avec tout ce qui m’était superflu.

Aujourd‘hui je dois m’éloigner de ces gens superficiels qui pensent que leur portefeuille solutionnera le reste de leur vie, ceux qui définissent leurs enfants ou leurs conjoints comme des possessions, des options de second plan ou des béquilles compensatrices a leur grand vide intérieur, ceux qui prennent plaisir dans la débauche, la bassesse et l’immoralité.
Ceux à qui vous vous donnez, définissent votre existence.
Ne perdez plus votre temps à dilapider votre énergie, à donner de l’espace, à vous sentir responsable de l’immobilité de ceux qui vous utilisent.
Quand l’univers vous met dans ce genre d’inconfort, que la sérénité a laissé place a la colère, aux frustrations et a l’impatience depuis trop longtemps, regardez autour de vous… Cela ne veut pas dire que vous êtes une personne pessimiste, infréquentable ou toxique, comme le narcissique voudrait vous le faire croire, cela veut juste dire que vous n’êtes pas à votre place et qu’il est temps pour vous de passer à un autre niveau, de vous créer une communauté plus en adéquation avec vos valeurs.
Car lorsque vous vous maintenez à garder un pied dans une dimension inférieure que celle auquel vous appartenez, votre vie se ternit peu à peu et vous finissez par vous perdre, écartelé.
N’essayez pas de jongler entre deux mondes, d’ignorer les hurlements de votre âme…brisez les liens, laissez vos peurs, faites de l’espace… l’univers n’aime pas le vide et il se hâtera bien assez vite de le re remplir avec des personnes, des situations et des lieux qui vous correspondent davantage.
Encore faut il trouver le courage en soi…car cela passe par de grands moments de pertes, de vide et d’égarement….que je ne connais que trop.

Cette année j’ai connu tant de perte, vu les cartes tombaient une à une et s’envoler dans des vents violents et des déchirements que je pensais insurmontables.
Je me suis rabaissée a des niveaux incommodants par peur de perdre les seules choses que je connaissais. Je me suis agrippée à ce genre de boulet qui vous maintient au sol, pour ne pas me confronter à la légèreté de l’inconnu.
« Tu as tout dépassé, assez regardé en toi, maintenant vas t-en ! » Voilà ce que mon cœur me murmurait, et que je refusais d’écouter, parce que je voulais encore y croire…aveuglée par l’attachement, je me suis minimisée, jusqu’à saboter la faible estime de moi qui me restait encore, et je suis tombée, plus d’une paire de fois, à accepter l’intolérable jusqu’à un niveau que peu de gens connaitront un jour.

Cette année fut également l’année de tout les défis.
En voyant votre compte vide le 10 du mois, vous n’avez pas d’autres choix que de faire preuve d’une grande créativité et de cultiver une volonté d’acier, afin de trouver les ressources intérieures et extérieures qui vous permettent de survivre, de maintenir la vie alternative auquel vous méritez et que vous vous êtes promis.
L’univers ne m’a jamais toléré l’immobilité, m’a poussé dans le dépassement des peurs du manque et de l’insécurité, travaillant ma foi dans un grand inconfort, dans un flot d’incertitudes et de crises existentielles en tout genre, m’emmenant sans cesse à l’action et au renouvellement. Mais cette année a été aussi l’année de tant d’accomplissements ! L’impression d’avoir fait un bon quantique de mille années lumière, parce que ces tribulations qui finalement nous rendent tellement vivants, nous emmènent a une plus vive conscience de la vie par la découverte de chaque facette de nous-même.
Les épreuves ne veulent pas dire que vous êtes improductif ou bon qu’à vous créer une vie de merde !!! Cela veut simplement dire que vous avez fait le choix d’évoluer et de vous accomplir. Ce n’est pas le chemin de tout le monde que de faire le choix de vivre des combats hors des sentiers pré-tracés par la société, et la présence et le respect du non-jugement de votre entourage vous fait lever le voile sur ceux qui vous accompagnent et vous soutiennent avec sincérité et fidélité. Et surtout, vous avez le droit d’être aimé et soutenu peu importe vos choix et ses difficultés.

[ Bride de vie : 02/08/2019 ]

Laisser un commentaire